fbpx

La vie nous réserve de bonnes, de mauvaises et de merveilleuses surprises. Cependant, rien n’arrive par hasard et ce qu’on fait au quotidien dicte le chemin à prendre. Personnellement, je crois au karma, à la spiritualité et aux relations de cause à effet. Évidemment, ça ne veut pas dire que je crois en un être barbu supérieur à tous (tu sais de qui je parle).

En 2017, j’ai décidé de quitter mon emploi sans plan B.. Est-ce que c’est l’idée la plus conne que j’ai eue?? Absolument! Par contre, ma santé mentale et mon bonheur passent avant des nombres dans un compte de banque. Je vais tenter d’expliquer dans cet article les motivations qui m’ont poussé à faire ce choix et si c’était une bonne idée.

Pourquoi j’ai quitté un emploi que j’aimais?

Comme certains d’entre vous le savent, l’emploi que j’avais décroché pendant mon baccalauréat était un rêve réalisé. Travailler en agence semblait la meilleure chose, surtout pour un passionné du marketing. J’ai eu énormément de plaisir à apprendre les différents aspects de ce monde peu compris.

Il vient cependant un temps où tu te remets en question. Où tu ne sais plus vraiment ce que tu veux faire dans la vie. Quand tu travailles avec des collègues qui ont 5 ou 6 ans de plus avec une maîtrise et de l’expérience, tu te sens un peu imbécile par moment. Certes, l’âge ou l’éducation ne veulent rien dire. Par contre, tu as surtout l’impression que t’es entré trop rapidement dans la machine corporative à 22 ans.

Suite à certains événements concernant mon travail, j’ai choisi de prendre le chemin de la porte et de remettre ma démission. Ce fut un moment de réflexion très long sur lequel j’épargnerai les détails. Par contre, ce qui gosse certaines personnes, c’est le fait que j’aie démissionné sans backup plan. Pourquoi?

Qu’est-ce qu’un plan B et pourquoi en avoir un?

Si tu cherches les termes «plan B» sur Google, tu vas tomber sur un site internet qui offre des moyens de contraception rapide après un one-night sans protection. Ce ne sera malheureusement pas le sujet abordé dans les prochaines lignes.

Un plan B est un plan de rechange au cas où il se passerait quelque chose de majeur. En stratégie militaire, plusieurs plans sont mis sur la table afin d’évaluer plusieurs scénarios et d’agir rapidement.

Idéalement, tout le monde devrait être prêt à «se retourner sur un dix cennes» si leur situation devient trop difficile. Lorsqu’on quitte un emploi par exemple, on s’en cherche un autre avant. C’est le modèle habituel qu’on nous a appris tout jeune. C’est la sécurité qui prime pour éviter les ennuis.

En ayant une sortie d’urgence, on a l’esprit tranquille. Mes parents m’ont toujours enseigné d’avoir au mois 6 mois de salaire en cas de pépin. J’en avais deux. Histoire courte, ça n’a pas été la période la plus glorieuse de ma vie et ça a encore des répercussions aujourd’hui.

Un plan B se planifie. Dans le genre, 1 an d’avance, histoire d’amasser assez de fonds et des CV à jour.

Young Wild and Free

Mais, est-ce que je voulais réellement trouver quelque chose de nouveau? Absolument pas! La période de 6 mois où je n’avais pas d’emploi et d’argent a été la plus belle que j’ai eue à ce jour. Depuis le secondaire, j’ai toujours eu des projets, toujours des plans de vie et le travail. À vrai dire, je n’avais jamais pris le temps de vivre le moment présent.

Toujours à courir après l’argent, le travail et le futur. À prévoir chaque moment de ma vie pour plus tard. Je te le confirme, vivre dans le futur, ce n’est pas plaisant. Parce qu’un jour tu vas mourir sans avoir réellement vécu. C’est vrai, je me suis remis en question chaque semaine. Est-ce que j’ai fait le bon choix?Qu’est-ce que je veux faire de ma vie? Pourquoi je fais ça?

Dans cette période, j’ai déjeuné dans un café avec de vieilles connaissances; parlé à des inconnus; visiter des coins perdus du Québec et oublier ce qu’était le temps. Lorsque tu mets de côté la mesure du temps que l’humanité a créé, tu ouvres une porte infiniment plus grande, une certaine liberté.

Après tout, ce sera peut-être le sujet d’un autre article, mais la vie sur Terre est un cadeau unique que l’on semble traiter comme si nous étions immortels.

Quitter sans plan B, bon ou pas?

Ça dépend juste de toi. À quel point tu es confortable dans ce qui t’attend! On a tendance à voir ce plan comme un gros document avec toutes les réponses à toutes les situations. En réalité, c’est ta zone de confort. 

Si je prends exemple sur mon cas, j’ai vécu une période sabbatique qui m’a fait le plus grand bien. Cependant, c’est venu avec un certain prix. Financièrement, c’est repartir à zéro. La différence, c’est que je n’ai pas d’obligations. Avoir eu une famille, une hypothèque ou des paiements de voiture, l’histoire aurait été différente. 

Avant de quitter son emploi, tu dois tout de même penser aux répercussions. Jamais je ne l’aurais fait si j’avais eu une famille qui dépendait de moi. Au contraire, ma planification aurait été beaucoup plus solide afin d’éviter le pire. 

Enfin, ta vie t’appartient. Tu fais ce que tu veux avec. Ni moi, ni personne d’autre ne peuvent décider. Ce n’est pas le gouvernement, ta famille ou même tes amis qui vont tracer ton futur. Vis le moment présent chaque jour et tu n’auras pas à t’inquiéter pour ton avenir.

Malcare WordPress Security