fbpx

Le quart de siècle déjà! OMG!

Mais minute…

Là je sais que c’est pas tout le monde dans mon cercle de contact qui est jeune de même, no offense.

Par contre, on est une bonne gang à passer cette étape, une poignée depuis février. Ça fait drôle. Ça va vite. Crissement vite…

25 ans. V-i-n-g-t plus c-i-n-q années! Sachant qu’on vit pas loin de 90 ans, 80 dans mon cas parce que je ne suis pas en forme, c’est vite arrivé. J’ai quand même l’impression d’avoir manqué de quoi. Une rue, une porte, un party, plein de choses qui sont passées je ne sais pas où. Un feeling étrange, comme si j’avais sauté une étape.

Faut dire qu’il y 9 ans, je ne me voyais pas taper ces lignes, ni même vivre, point. J’ai eu mon lot de bad luck et de mauvais choix. Plus de bas que de hauts. Du moins dans mes souvenirs. Mais, je n’ai jamais réalisé à quel point j’étais bien entouré. À quel point la vie était belle. Qu’au fond, c’était pas si pire.

Faque aujourd’hui, je me suis permis de faire une rétrospective sur moi même.

Cette semaine, j’ai fait une crise d’anxiété. Rien de majeur, mais ça surprend quand ça arrive. Pis ça arrive parce que les années passent et tu encaisses, tu résistes, tu restes fort, t’essayes en tout cas. Le temps avance, trop vite. Pis tu penses que ça va passer.

Je me suis rendu compte qu’il y a pire dans la vie. Que les petits problèmes anodins partent et viennent. Et que c’est seulement quand tu leur donnes de l’attention qu’ils restent, «des p’tits bums». C’est pour ça que la vie va si vite, qu’on a des regrets. Parce qu’on s’attarde aux petits détails.

Quand tu visualises le big picture, tes grandes réalisations futures, ça aide. Tu places tes grosses roches en premiers, ton gravier, ton sable et ton eau. Si tu je sais pas de quoi je parle, écoute ce video:

Ça ouvre les yeux hein? Mon entourage doit ben se dire, ciboire ça paraît pas dans sa face! Sachez au contraire que je vous aime tous au plus profond de mon coeur. J’ai juste crissement du mal à l’exprimer sans que ça sorte tout croche.

Entk…

25 ans, c’est l’âge que j’ai aujourd’hui et jusqu’au prochain 22 février. Mais c’est ben juste une date, un chiffre. On s’en fait trop. On pense que rendu à un certain âge, on ne peut plus réaliser nos rêves.

Charles Darwin, personne n’a vraiment reconnu son travail qu’après ses 50 ans. Le colonel Sander (Harland Sander) a percé à 73 ans.

Te rends-tu compte que dans les 200 à 600 millions de spermatozoïdes, t’es sorti vainqueur? Pis c’est sans compter quand le gars jouait avec sa main droite. Assieds-toi sur une chaise pis penses-y. What are the god damn odds?

Faque, t’as le droit de chialer, t’as le droit d’avoir des down dans ta vie. Prend exemple sur moi, même pas 30 ans pis je me plain de mon dos et de mes hanches. Par contre, ne laisse pas les petits détails poches de ta vie prendre le dessus. Quand on vit dans le passé, on déprime et quand on vit dans le futur, on angoisse. Et on finit par oublier le présent.

Sur ce, désolé encore pour la structure de texte et les coquilles (pas les pâtes là). Fallait que ça sorte et il est 00:21. Ça veut dire que j’ai commencé cet article quand j’avais 24 ans et je l’ai terminé à 25.

Toi, plus moi, plus lui, plus elle… et tous ceux qui entrent dans leur quart de siècle pis tous les autres, tirez le meilleur de votre vie. Vivez bien et à votre rythme. Et foncez dans la vie en vous disant: «C’est jouable».

Cheerios!

Malcare WordPress Security